En fait tout à commencé par un post de Cécile sur le forum de Marmiton. Suite à mon article sur la simplicité volontaire, Cécile expliquait que rien n'était meilleur qu'un yaourt nature aromatisé d'une cuiller de confiture de sa maman et remplaçait avantageusement les yaourts sophistiqués du marketing laitier.

Et je me suis dit "mais c'est bien sûr" !!!!

Et depuis, je n'achète plus que des yaourts natures et je transforme tous les fruits qui me tombent sous la main en confiture, purée, compotes, coulis ...

C'est ainsi que constatant qu'ils étaient mûrs,  j'ai vendangé hier un beau panier de raisins du jardin. Ce sont des raisins très parfumés à tout petits grains.

Comment les équeutter et les épépiner sans y passer la nuit ?

11La paresse rendant ingénieux, j'ai tenté le coup : après un lavage soigneux, j'ai tout mis dans la bassine à confiture : grains avec peaux, pépins, queues et branches. C'est bien ainsi qu'on fait du vin, alors pourquoi pas de la confiture ?

J'ai laissé cuire le tout à bon feu pendant 20 minutes, le temps que tous les grains 21éclatent.

Puis, j'ai écrabouillé au presse-purée .

J'ai mis la mixture dans une grande passoire avec une étamine et j'ai soigneusement filtré.

J'ai versé le jus un peu trouble dans la bassine avec du sucre, un jus de citron, deux pommes granny épluchées et découpées en quartiers et un bâton de cannelle.

31

J'ai obtenu un gros pot d'une belle confiture mordorée et savoureuse. Un peu trop cuite, limite pâte de fruit mais un délice ...

41