J'ai une faculté particulière pour reconnaître les voix et les écritures (voilà sans doute pourquoi j'ai une affection toute particulière pour le Conservatoire des Écritures).

Lorsque je reçois une lettre, je sais en voyant l'enveloppe manuscrite qui me l'a adressée, même si je n'ai vu cette écriture une seule fois et il y a 20 ans. De la même façon, un "Allo" téléphonique me permet tout de suite de savoir à qui j'ai affaire.

Alors .... pourquoi ne suis-je donc pas capable de reconnaître les gens, leurs visages tout aussi facilement ....

Car il faut l'avouer, moins physionomiste que moi, tu meurs !!!!

Je m'amuse souvent à jouer à "et si la police me demandait de témoigner et de décrire à qui j'ai eu affaire" : et bien, je serais dans un embarras terrible ....

Entre mes relations que je ne reconnais pas et les parfaits inconnus vers lesquels je me dirige les bras ouverts tout sourire ... c'est la honte totale.

Un jour, j'avais rendez-vous avec un avocat avec lequel je venais de passer la journée de la veille. Et bien, je me suis assise au restau, à la table à côté de la sienne ... sans l'avoir reconnu.

Et il y a quelques jours encore, j'ai abordé une dame au supermarché en lui disant "je suis sure que je vous connais, vous devez être la mère d'un copain de mon fils !" .... "Euh, non Madame, je suis caissière ici ...."  Hum hum ...

Imaginez le nombre de quiproquos et de situations cocasses que ce léger handicap social engendre ....

Et vous, quel est votre "léger handicap social" ?