Il était une fois un homme qui vivait très loin de France, sa terre natale.

Un jour de 2004, il alla au cinéma voir un film français dans sa ville d'adoption, là où il vivait depuis 40 ans. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant au générique de fin un homonyme, lui qui avait un nom rare et original.

Sa curiosité aiguisée, il chercha sur Google qui pouvait bien faire du cinéma et porter le même nom que lui.

En tapant son patronyme sur le moteur de recherche, il découvrit que son cousin germain vivant en France était bruiteur pour le cinéma. Et que sa cousine germaine entrait ou commentait des recettes de cuisine sur Marmiton.

Il avait retrouvé la trace de sa famille d'origine sur le net.

Alors, après avoir sans doute longuement hésité, il adressa un mail à cette fille éloignée qu'il n'avait pas vue depuis 40 ans qui était la fille du frère de son père.

La fille éloignée qui agit sur Marmiton sous son nom de jeune fille, c'était moi.

J'ai donc eu une grande surprise en recevant le mail de mon unique cousin germain perdu de vue depuis si longtemps. Et nous nous sommes écrit pendant 2 ans en nous envoyant des photos récentes ou historiques de nos ancètres communs.

Jusqu'à ce 26 février dernier où ce ne fut pas un mail de mon cousin que j'ai reçu mais de sa fille, ma petite cousine de 27 ans dont j'avais reçu une photo. Tout ce que je savais d'elle s'arrêtait là.

Elle m'expliquait qu'elle était en fac de cinéma et qu'elle venait en France début mars avec son père pour tourner un film sur les retrouvailles de son père avec sa terre natale. Elle serait accompagnée de l'amie de son père et d'une amie caméraman.

Le message disait :

Bonjour Anne,

Je m’appelle M... et je suis la fille de M....., ton cousin. Je suis tres emue de t’ecrire. J’espere que toi et ta famille allez bien, tout comme nous. Je suis etudiante en cinema et la semaine prochaine je vais venir a Paris afin de filmer un documentaire sur mon pere. Je sais que vous etiez en contact recement, mais je ne suis pas sure si mon pere se sentira assez a l’aise pour vous rencontrer toi et ton pere.

Cependant j’aimerai essayer d’organiser une telle rencontre entre vous, bien que je ne l’ai pas encore dit a mon pere, afin de ne pas le mettre sous pression. Depuis que mon pere a repris contact avec vous, il n’arrete pas de penser a vous et de parler de vous, et j’aimerai beaucoup vous faire rencontrer, et filmer ce moment (de meme que je vais filmer mon pere dans bien d’autres situations).

J’arriverai a Paris avec une cameraman qui est une amie de mon ecole de cinema, ainsi qu’avec Elsa qui est l’amie de mon pere, une femme tres gentille et apreciable. Je serai tres heureuse si tu acceptais d’entrer en contact avec moi et que l’on se rencontre. Je sais que ce serai une occasion rare pour mon pere.

En attendant, je te serai reconnaissante de ne pas lui mentionner que je t’ai ecrit (j’ai trouve ton mail sur internet), afin de lui garder la surprise…

En esperant enfin de te rencontrer,

J'ai été moi aussi "très heureuse d'accepter de rentrer en contact" avec elle qui ne parlait pas un mot de français et qui avait si gentiment pensé à faire traduire son texte d'approche par une amie de fac.

Nous avons donc toutes les deux organisé les grandes retrouvailles familiales tout en ménageant la surprise pour son père.

Planning, timing, menus (ils sont végétariens), transports, cuisine, mise en place, organisation ... la fébrilité des préparatifs m'a tenue en alerte pendant plusieurs jours ponctués par les coups de fil quasi quotidiens en anglais de la délicieuse petite cousine.

Et hier, ce fut le grand jour.

Lever  6 heures, brushing et maquillage, mise en place du buffet, 2 heures d'embouteillages et je suis arrivée dans le hall de leur hôtel où 4 inconnus m'attendaient, mon cousin ne sachant absolument pas quelle était la suite du programme.

Je me suis plantée devant lui, souriante. Il ressemble un peu à mon père. En fait, j'ai eu l'impression de le connaître depuis toujours.

Il m'a dévisagée et a dit juste ....... "Putain !". C'est sorti de bon coeur, l'effet de surprise était réussi. Effusions et embrassades générales, accolades et larmes, sous l'oeil de la caméra ... Le film aura une belle séquence "émotions".

Mes parents et mon frère nous attendaient tous à la maison. Nouvel effet de surprise ! Quelles retrouvailles !!

Ce fut une journée rare, riche, essentielle. Deux branches proches d'une même famille se retrouvaient après 40 ans d'éloignement. Ce fut une journée d'échanges, de transmission. Une journée où nous avons raconté les histoires de nos grands-parents communs à proximité des oreilles des plus jeunes qui n'en perdaient pas une miette. Nous avons sorti de vieilles photos. Nous avons parlé de nos enfances. Nous avons parlé de généalogie, voire de psychogénéalogie. Sous l'oeil et l'oreille bienveillants de la caméra.

Ce fut une journée absolument exceptionnelle.

Ils repartent aujourd'hui dans leur pays mais j'ai retrouvé mes cousins. Là-bas, il y a d'autres frères et soeurs.

La prochaine fois, c'est moi qui irai là-bas.

scan0013

J'ai eu, hier, le sentiment de vivre une journée exceptionnelle de ma vie.