Voici un bon moment que je désirais vous parler de mon ovni radiophonique, l'émission qui me donne des frissons de plaisir dès son générique.

Panique au Mangin Palace


Un ton décalé, une excellente programmation musicale, des textes qui font mouche, une vraie connivence avec l'auditeur : c'est la seule émission qui me donne l'impression d'avoir été écrite et diffusée exclusivement pour moi.*

C'est le DIMANCHE MATIN A 11 HEURES SUR FRANCE INTER;

Voici ce qu'en dit le site de Radio France :

Dimanche matin, soyons légers, caustiques même.

Après nous avoir fait revisiter les années 80 cet été dans « comme un ouragan », Philippe Collin s’attellera dès la rentrée à nous rendre l’actualité plus drôle. Grâce aux archives de l’INA, aux extraits de films, aux chansons et à quelques témoignages, il jouera avec notre mémoire collective et individuelle pour raconter l’actualité à sa façon avec l’humour et l’enthousiasme qui le caractérisent.

Accompagné de son acolyte Xavier Mauduit, avec leur écriture pleine d’ironie, ils sauront nous faire revoir un événement récent avec du recul et beaucoup de sourires. Diffusé de l'Avenue du Général Mangin, nouvelle adresse de France Inter.

Philippe Collin
Philippe Collin entre à France Inter au début du XXIème siècle comme assistant (« L’humeur vagabonde », « Diagonales », « Charivari »). Les auditeurs découvrent sa voix et son impertinence durant l’été 03 où il propose chaque jour une chronique dans «ça va pas durer ». Ça dure pourtant puisque depuis septembre 04, chaque vendredi (chaque mardi cette année), il clôt « Charivari » d’une chronique acide sur les expressions de la langue française. Il a participé, en coulisses, au « Grand journal » de Canal + (04-05).

*  *  *

Écoutez, ne serait ce qu'une fois, pour entendre ce qu'est de la radio décoincée.

old_20radio_783472