Vous vous souvenez du projet N°2 de printemps : réaliser une belle portière en lin entre l'entrée et la salle à manger.

On ne peut pas dire que ce soit terminé ... loin de là mais ça avance ... (surtout dans ma tête où les choses prennent forme).

J'ai quand même terminé une étape importante : le décatissage du lin.

J'ai acheté au Marché St Pierre (tu sais, Christiane, là où le magasin qui s'appelle Dreyfus s'appelait soi-disant Reine dans le temps et vice-versa !!!!!) un beau coupon de lin empesé, bien propre sur lui.

15

Or, ma maison, c'est le genre maison de campagne, style "Comptoir de Famille" et souvenirs d'antan donc le beau lin bien net, ça ne convenait pas. Et au marché Saint-Pierre, ils ne vendent pas de lin décati ("trop cher" qu'il a dit le monsieur).

Je me suis donc mis en tête de me lancer dans le décatissage du lin.

De quoi s'agit-il exactement :

décatir
(verbe transitif)
Oter le cati, l'apprêt, le brillant d'une étoffe.

J'ai cherché des conseils sur le net. J'en ai trouvé ici mais les conseils étaient destinés aux peintres qui préparent leur toile sur châssis. Avec mes 6m², je me sentais ... incertaine sur ce coup là.

Et je me suis lancée.

J'ai mis le tissu dans la baignoire à tremper dans l'eau chaude pendant 36 heures, le plus à plat possible en limitant les plis (j'ai laissé l'eau refroidir au fil des heures, je n'ai pas tenté de maintenir la température constante).

24

Ensuite, avec ma planche de lavandière de la Mère Denis, j'ai brossé vigoureusement à la brosse à chiendent et au savon de Marseille chaque cm² de mes 6m² !!!! ouffff ... je ferai pas ça tous les jours.

34

Ensuite, j'ai lavé le lin au lave-linge sur 40° sans lessive (méfiance sur les azurants optiques, je ne sais pas trop ce que c'est mais j'évite de bousiller mon lin).

Et je l'ai étendu le mieux possible en évitant les plis.

45

Une fois sec, j'ai malmené le lin pour le "casser" plus encore (chiffonné, brassé, piétiné).

Il me reste à le repasser mais ça y est ! ça a bien marché. On dirait que mon lin a 100 ans et sort des armoires de ma grand-mère.

J'en avais deux coupons que j'ai mis côte à côte : le même tissu mais l'un est neuf, l'autre est décati.

53

Je suis ravie du résultat !

Puis, les copines de blog m'ont donné l'idée de faire ma portière d'un côté en lin brut et de l'autre en lin blanc !!!

Super bonne idée .... Et j'ai tout recommencé : j'ai décati également 6m² de lin blanc !

Quelle épopée celle du projet de la portière en lin ... Et elle n'est même pas commencée cette portière ! Reste maintenant le décor du tissu à la peinture et le plus difficile pour moi : la couture ! De toute façon, c'est pour éviter au froid de l'entrée de passer dans la salle à manger, donc j'ai bien encore 6 mois devant moi !!!!